0    

Demain commence aujourd'hui

L'éthique du 'care'

19923896586103f170d21a6.png

Horaires :

lun. 25/04 à 19h30
Lieu : LE PALACE - Rue de Brantignies 4 - 7800 Ath
Age/ age conseillé/ age minimum Dès 16 ans
Avec Pascale Vielle
Condition prix : 6€ / 4€ (abonné MCA) - gratuit (- de 26 ans) - 1,25€ (Article 27)
Demain commence aujourd'hui Conférences

En soutien à la vie, l’"éthique du care" replace le soin au centre de l’action politique

Et s’il était temps de repenser ce qui compte ? La pandémie a mis en évidence l’importance et l’urgence de valoriser et d’investir dans des secteurs longtemps négligés ou dépréciés. Elle nous a poussés à nous remettre en question sur la place et la participation des aînés, des jeunes, des femmes et des minorités dans notre société et à mieux les considérer. Car même si elle n’a pas nécessairement de “valeur marchande”, la richesse invisible qu’ils créent est… “essentielle”... au bon fonctionnement de la société, et à la réponse aux crises dont la pandémie n’était qu’une répétition générale. Travail domestique, associatif, accompagnement aux personnes fragilisées, garde d’enfants… Sans parler de tous ces gestes qui prennent soin des autres ou guérissent la planète (et qu’il faudra développer plus encore à l’avenir) ...

L’éthique du care, théorie établie par Joan Tronto il y a plusieurs décennies déjà, cherche à prendre en compte ces activités de soin. Comment traduire concrètement cette volonté de repenser l’économie dans notre système belge post-covid ? A l’appui de l’exemple de la production des masques pendant la pandémie, Pascale Vielle montrera concrètement comment l’approche de Joan Tronto permet de répondre à ces enjeux, en soutien à la vie sous toutes ses formes.

Docteure en droit (ULB, Université de Florence), Pascale Vielle enseigne à l’UCL le droit social européen et international, l’approche internationale de la protection sociale et le droit et genre, dans une approche multidisciplinaire et critique. Engagée dans de nombreux projets citoyens en Belgique et ailleurs, elle s’attache particulièrement à vulgariser le contenu scientifique. Membre de comités scientifiques, de la Revue belge de sécurité sociale, elle a dirigé l’Institut fédéral pour l’égalité des femmes et des hommes, a travaillé à la Commission européenne, à l’Organisation internationale du travail et a été membre du Conseil supérieur de la Justice.

Elle a écrit ou participé à l’écriture de nombreux articles, ouvrages comme : L’écoféminisme, une perspective pour penser la crise de notre système ? (2020) ; COVID-19 : « Il s’agirait de concevoir la sécurité sociale dans une perspective écoféministe, comme un commun » (2020) ; Le statut de l’activité domestique au regard de la sécurité sociale (1998) ; Politiques familiales et évolution de la notion de « travail » dans différents pays européens (1996).


Infos et réservations : 068/68 19 98 ou mail 



Le travail et le temps

Le jeudi 27 janvier 2022
Auditorium (Château Burbant)
Penser le monde du travail entre distance, hybridation et tensions

L'éthique du 'care'

Le lundi 25 avril 2022
Le Palace
Et si l’économie du « soin » était une perspective pour penser des sociétés aux bases plus solides...