Triennale de l'Art et du Végétal


News

sept. 10, 2018 |
NEWS, EXPO, ART ET VEGETAL,  |
Aurelie

Vous avez eu chaud cet été ? Elle aussi… La Triennale de l’Art et du Végétal a vécu une 4e édition palpitante !

août 20, 2018 |
NEWS, ATELIERS/STAGES CEC, ARTS DE LA RUE, ART ET VEGETAL,  |
Aurelie

Découvrez en images les créations des participants à nos stages d'été...


Parcours d’artistes
Œuvres contemporaines végétalisées et en plein air

La Triennale de l’Art et du Végétal est un projet qui place l’art contemporain dans la rue, avec la volonté de valoriser le patrimoine local tout en y intégrant le végétal. Le projet comporte une thématique, destinée à interpeller la population au sujet d’enjeux de société, des modes de vie et la manière dont ils se traduisent dans leur environnement direct. La Triennale propose de mai à fin août, quatorze œuvres originales, placées au fil d’un parcours, dans des espaces publics de convivialité connus et méconnus du cœur historique de la Ville d’Ath.

En 2009, en vue de permettre à différents publics d’être « confrontés » aux Arts contemporains, la MCA, en partenariat avec la Ville d’Ath (spécifiquement le Service des Espaces verts), décidait d’investir l’espace public par la mise en place de la 1re édition du festival de l’Art et du Végétal. L’opération est, depuis lors, basée sur un appel à projets lancé auprès d’écoles artistiques supérieures du pays. Une opportunité pour les étudiants d’intervenir dans l’espace urbain de manière concrète. Le projet permet aussi à des professions plus techniques de collaborer avec des artistes sur des démarches esthétiques, interpellantes et novatrices. En effet, le Service Espaces verts est confronté directement à la démarche artistique des concepteurs avec qui ils réalisent les œuvres. 

Certaines œuvres deviennent pérennes et contribuent à l’évolution du paysage urbain. Citons, par exemple, le « courant de verre » d’Angelika Bail, un cours d’eau virtuel dans le lit asséché de la Dendre, symbolisé par un flot de bouteilles en verre. Ou encore les fourmis géantes d’Anne Krug qui escaladent l’arrière du Palace, et « The wall » installé par Adam Weiner à l’Esplanade.

Plaquette de la 4e édition - 10.05 > 31.08.2018

En images... 


2015-Angelika-Bail©MichelVerpoorten

2015-AdamWeiner©MCA

2018-Mathilde-Zigante©Nicolas-Laloux