0    

Conférences

EQUATEUR

153539766460cb285e7364f.jpg

Horaires :

lun. 11/10 à 20h00
Lieu : LE PALACE - Rue de Brantignies 4 - 7800 Ath
Age/ age conseillé/ age minimum Ouvert à tous
Organisateur Exploration du Monde
Condition prix : 12€ (tarif plein) - 9€ (tarif étudiant) - 70€ (abo 7 séances) - 60€ (abo 6 séances) - 40€ (abo étudiant - 7 séances) - 36€ (abo étudiant - 6 séances)
Conférences Exploration du Monde

Film présenté par Lynda Paquette et Martin Parent

Bordé par le Pacifique, traversé par les Andes et recoupé par la ligne équinoxiale, l’Équateur est une terre d’exception qui abrite une des plus grandes biodiversités du globe. Depuis Quito jusqu’aux forêts de nuages du Choco, depuis la cime du Chimborazo jusqu’à la jungle amazonienne, le long de la côte Manabi, ce film met en lumière la beauté et la fragilité de ce « grand » petit pays d’Amérique du Sud.

L’Équateur est une terre d’exception qui réunit tous les plus beaux paysages d’Amérique latine. Bordé par l’océan Pacifique, traversé par les Andes et recoupé par la ligne équinoxiale, le pays se compose d’écosystèmes extrêmement variés répartis du niveau de la mer à plus de 6000 mètres d’altitude. Cette abondance de milieux est responsable d’une des plus grandes biodiversités du globe. L’Équateur abrite 1642 espèces d’oiseaux, soit un sixième des espèces recensées dans le monde, et dans un hectare de sa forêt amazonienne il existe autant de variétés d’arbres que dans toute l’Amérique du Nord. À cette diversité naturelle s’ajoute bien sûr une mosaïque ethnique importante composée de mestizos (descendants d’ancêtres espagnols et amérindiens) et de groupes indigènes. L’Équateur est une terre d’exception mais sa biodiversité est menacée par les changements climatiques et l’exploitation des ressources naturelles. Son patrimoine culturel subit quant à lui les pressions de l’économie globale. Pour contrer ces menaces, de nombreux Équatoriens résistent. Dans les forêts de nuages du Choco, des groupes protègent l’environnement des ours andins. En Amazonie des communautés militent pour freiner l’exploitation du pétrole. Dans la province de Manabi des artisans revendiquent l’origine du chapeau de paja toquilla (faussement appelé Panama) pendant qu’autour du Chimborazo les Kichwas s’inquiètent du retrait des glaciers. Il faut aussi souligner la passion des agriculteurs du pays qui cultivent un des meilleurs cacaos au monde ! Des rencontres avec des gens soucieux de protéger leurs terres et leurs traditions ont inspiré ce documentaire. Tout au long du film, des thèmes traitant de préservation, de transmission et de continuité seront mis de l’avant et serviront de fil rouge à cette aventure en terre Equatorienne.

Les réalisateurs
Lynda et Martin sont des cinéastes québécois. Scientifiques de formation et couple dans la vie, ces passionnés du Grand Nord troquent leur marteau de géologue pour une caméra en 2003. Ils entreprennent alors un voyage de 2 ans qui les mènera aux quatre coins du monde. Ce long périple a inspiré leurs premières réalisations audiovisuelles. Les traditions de la Mongolie, la culture tibétaine, les peuples de la Patagonie sont quelques-uns des thèmes abordés dans leurs présentations. Ayant visité à ce jour près de 50 pays, les 2 aventuriers sont particulièrement sensibles aux liens qu’entretiennent les populations avec leurs environnements. Après un premier long métrage documentaire consacré à la Birmanie (2014), le duo réalisateur nous propose un récit complètement différent. Ils ont voyagé 1 an en Équateur et viennent nous présenter ce « grand » petit pays d’Amérique du Sud.