Théâtre action

Plus qu’une pièce de théâtre sur la pauvreté, un projet participatif qui donne la voix…

Une personne sur cinq court un risque de pauvreté ou d’exclusion sociale, même ici à Ath. Quelles sont les situations les plus fréquentes ? Les plus critiques ? Les nouvelles formes de pauvreté ? Cet automne, nous avons mis en place des rencontres avec des bénévoles et des professionnels en lien avec les personnes précarisées de notre ville.

Depuis janvier 2018, une dizaine de citoyens athois, vivant des situations difficiles ou sur le point de « basculer », échangent sur la façon dont chacun assume ce quotidien. À partir de leurs vécus, ils s’appliquent à écrire un spectacle de théâtre action. Sans expérience théâtrale préalable, ils dévoileront en juin leurs témoignages sur scène, en toute sincérité, après 5 mois de répétitions. 

Résultat ? Un spectacle pour sensibiliser le public aux formes de précarité, dire et dénoncer les injustices, questionner aussi, toujours avec humilité et dans le respect de l’autre.

Un spectacle pour ceux qui ont « du mal à joindre les deux bouts » à la fin du mois (personnes seules, parents isolés, sans-emplois, travailleurs précaires), qui doivent choisir entre se soigner ou se chauffer, qui ne se permettent plus une vie sociale active, qui se retrouvent exclus, démunis… C’est aussi un spectacle à l’attention de celles et ceux qui ne veulent pas fermer les yeux sur une réalité bien locale.

Accessible gratuitement, le spectacle sera joué entre le 5 et le 22 juin (dates précises sur www.maisonculturelledath.be ou à la billetterie du Palace). Après la représentation, un échange sera prévu avec le public.