0
RETOUR
juin 28, 2018 |
CAR | 

Des hommes qui portent et des femmes qui tiennent

En résidence du 25 au 30.06.2018 pour la création de « Neptumium Ratons » 

Cirque et Hip Hop

Sélectionnés en 2018 dans le cadre du Tremplin de « Sortilèges, Rue & Vous ! », les quatre artistes de cette jeune compagnie reviennent au CAR pour travailler sur leur dernier spectacle. Cette résidence s’inscrit dans le prolongement de l’accompagnement des jeunes artistes participant au festival des Arts de la Rue athois.

Note d’intention :

Les artistes ont étudié et analysé les codes des cinq composants du mouvement hip-hop, à savoir : Bboying/Rap/Djing/Graffiti/HumanBeatBox. Par la suite, ils s’en sont imprégnés et les ont transcrits dans leur connaissance du cirque.

Leur but n’est pas que le spectateur identifie chaque composant, mais qu’il plonge différemment dans l’univers hip-hop. Ils l’invitent à une traversée didactique d’un monde encore trop connoté.

Les origines du hip-hop ont ici défini l’origine de leur langage corporel circassien. Avec ce langage, ils tenteront d’aborder les composantes de l’identité et de soulever certaines problématiques liées à l’existence d’un groupe et les partager avec le public. C’est ce qu’ils appellent « aller de l’intime à l’universel ».

Ils cherchent à créer un questionnement général et à planter les graines d’une réflexion collective sur ce qu’est un groupe et la place de l’individu au sein d’un groupe.

Présentation de la compagnie :

Cette nouvelle création rassemble quatre artistes :

  • Spécialisée en cerceau aérien et en contorsion, Morgane Lenzi a créé la compagnie « Des hommes qui portent et des femmes qui tiennent ».
  • Danseur hip-hop, break dance, Aloïs Leclet a élargi sa palette chorégraphique avec les arts du cirque.
  • Thibault Bages, danseur hip-hop reconnu, s’inspire de la physicalité des danses hip-hop et des mises en scène recherchées des chorégraphes contemporains pour trouver sa définition personnelle de la danse.
  • Et Kurtis Garcia, gymnaste, découvre le cirque contemporain et se perfectionne dans les sangles aériennes.

www.ciedeshommesetdesfemmes.com

 

Qu’est-ce qui vous a donné l’envie de créer cette compagnie ?

Pour nous, Morgane et Kurtis, on s’est rencontré en formation professionnelle de cirque, à Montpellier. Très vite, on a eu l’envie de mélanger le hip-hop et le cirque. Nous avons commencé à travailler sur la mixité des genres avec une forme courte : « Face A : Block Party », présenté en 2018 à Sortilèges, Rue & Vous !
Ici, nous souhaitons faire un spectacle plus long et à quatre. On a donc cherché deux danseurs de hip-hop et avons rencontré Thibaut et Aloïs. Cela fait 7 ans qu’ils dansent tous les deux et maintenant, ils désirent se professionnaliser.

Vous êtes actuellement en phase de création pour Neptumium Raton. Quels thèmes allez-vous aborder ?

Nous pensons aborder des situations de groupes très marquées dans la société : pourquoi telle personne est-elle exclue de tel groupe ? Quels sont les éléments à intégrer et ceux qui ne sont pas acceptés ? C’est quoi un groupe ? Ont-ils tous la même identité ? Comment se divisent-ils ? Comment ça se passe quand des personnes très différentes se rencontrent dans un groupe ? Voilà nos pistes de travail.

Comment se construit un tel spectacle ?

Nous en sommes à 13 semaines de résidence, réparties sur 11 mois. On commence notre processus de création par la partie recherche, s’appuyant sur des questions de notion de groupe. On se laisse des libertés pour pouvoir créer et ne pas se brider. Trouver le plus de matière possible pour ensuite faire le tri, garder ce qui parait pertinent, les situations dans lesquelles le spectateur peut facilement s’identifier. Trouver la logique que l’on va construire sur l’évolution du spectacle.
Actuellement, nous sommes à notre deuxième résidence, donc vraiment au début du travail. C’est la première cession en aérien., ici au CAR. 

Vous avez participé au Tremplin du festival « Sortilèges, Rue & Vous ! » cette année. Que vous a apporté cette expérience ?

C’est la première fois que l’on jouait deux représentations du spectacle sur la même journée et que l’on jouait avec notre portique en rue. C’était une très belle expérience. Le public était super, très nombreux et très enthousiaste. Nous étions pile dans les meilleures conditions pour notre première.

 

août 20, 2019 |

Une avant-midi pour découvrir tous les ateliers 2019-2020 proposés à Ath.

juil. 15, 2019 |

... de la MCA sont ici ! 

juin 18, 2019 |

Revivez cet instant magique des Sortilèges ! 

Toutes les news


Nos téléchargements