0
RETOUR
déc. 12, 2017 |
CAR | 

Cirque Barbette

En résidence du 08 au 12.01.2018 pour la création de « Je sens la terre bouger (Of course, the air is full of it) »

Cirque

Sur scène : une grande installation d’équilibre en construction. Dans les airs, des tubes, cordes et poutres habités par cinq circassiens. Le public est indispensable pour permettre à la performance d’avoir lieu, il aura le rôle de contrepoids.

Venez partager un moment d’équilibre et devenez acteur des déséquilibres et des jeux qui en découlent.

Depuis 3 ans, Cirque Barbette se nourrit des interactions avec le public. La compagnie s’était installée, avec sa bascule ou sa balançoire, dans les rues d’Ath à Sortilèges.

Note d’intention

Le déroulement du spectacle se présente comme une cérémonie et se divise en plusieurs parties ; de l’accueil à la construction, de la contemplation à la transformation.

Plus le spectacle avance, moins on voit la différence entre les artistes et le public. Plus le spectacle avance, plus les artistes semblent familiers. Plus le spectacle avance, plus il semble collectif. L’installation, en 360°, sera habitée par les artistes et le public.

Présentation de la compagnie

En 2016, Rosa Matthis, la fondatrice, décide de mettre fin au format solo et commence la rédaction de la trilogie « About Balance », dont le premier volet « Je sens la terre bouger (Of course, the air is full of it) ». Elle s’accompagne de cinq artistes : deux circassiennes, Vanina Fandino et Natalia Weinger, et trois musiciens, Osvaldo Hernandez Napoles, Patricia Van Cauwenberge et Juan Carlos Bonifaz.

Visitez le site de la compagnie...

PRÉSENTATION LE VENDREDI 12.01 À 18H
Afin de vous accueillir dans les meilleures conditions, merci de nous annoncer
votre présence par mail.

 

 

RENCONTRE...

Le nouveau spectacle du Cirque Barbette, « Je sens la terre bouger (Of course, the air is full of it) », est un moment d’équilibre où le public devient acteur des déséquilibres et des jeux qui en découlent. Depuis 3 ans, les comédiens se nourrissent des interactions avec les spect-acteurs. Peut-être les avez-vous croisés à Sortilèges ?

Rosa Matthis, fondatrice de la compagnie, répond à nos questions : 

Quel décor original !

Notre décor est d’apparence solide, mais, en réalité, il est très instable. Il se construit avec les gens. Ce sont plusieurs socles de soutien sur lesquels les spectateurs sont invités à s’assoir pour assurer son maintien. Sans leur présence, le décor ne peut prendre vie. Il est donc la base du spectacle. 

Quelle est votre source d’inspiration ?

La principale est la communication. J’ai fait un travail sur la communication verbale entre deux personnes. Au-delà, les signes, gestes et intonations sont également exploités (les « amenas » en linguistique).

Une théorie dit que l’on garde toujours son visage social, celui qui nous protège de notre vraie personnalité. C’est le point de départ. À partir de là, j’ai créé un mouvement « ping-pong ». Par ailleurs, l’équilibre est aussi très important. 

Comment s’est construit votre spectacle ?

Tout d’abord, nous avons pris le temps de la réflexion et de l’écriture, pour ensuite passer à des actions pratiques et des essais avec des personnes.

Comme ici à Ath lors des Sortilèges, nous avons installé la balançoire dans l’espace public. Au fur et à mesure du projet, les interactions étaient plus nombreuses, beaucoup de matière à travailler, d’aller-retour entre le bureau et les essais ponctuels. C’était important de faire face à un public car ça fait avancer la création.

Avez-vous rencontré des difficultés ?

Par le passé, j’ai rencontré beaucoup de difficultés et j’ai appris de mes erreurs. Pour le moment, il n’y a pas eu trop de soucis. Je me suis permis de prendre le temps pour cette troisième création. On verra par la suite, mais j’aurais sûrement des problèmes (rires).

 

juin 14, 2019 |

Quand les écoliers donnent leur vision du village…

juin 13, 2019 |

La 31e édition de Sortilèges s'est terminée en beauté... 

mai 9, 2019 |

2040 enfants de toutes les écoles fondamentales athoises ont bravé la pluie, ce mercredi 8 mai, pour défiler dans les rues et exprimer leurs revendications pour...

Toutes les news


Nos téléchargements