Conférences


GEORGIE

img5aedb3f8b63eb.jpg

PARTAGER :
Facebook
Twitter
Instagram
youtube


LUNDI 1/10/2018 à 20h00
Lieu : LE PALACE - Rue de Brantignies 4 - 7800 Ath
Condition prix : 12€/ 9€ (étudiants)/ 56€ abonnement
Confèrence

Nichée entre le Caucase et la Mer Noire, la Géorgie est un des secrets les mieux gardés aux portes de l’Europe. D’imprenables vallées vivent au rythme des transhumances et des chants polyphoniques. Des monastères troglodytes aux techniques de vinifications uniques, le « plus petit des grands pays » vit entre traditions millénaires et révolution culturelle.


Nichée entre le Caucase et la Mer Noire, la Géorgie est un des secrets les mieux gardés aux portes de l’Europe. Les grecs anciens déjà en parlaient comme étant un berceau de la connaissance : Jason et ses argonautes y cherchaient la Toison d’Or. 
Le film de Nicolas Pernot, accompagné de chants traditionnels polyphoniques, vous fera entrer au cœur d’un Caucase peuplé d’innombrables ethnies ayant lutté de tout temps pour conserver cette identité si particulière, et dont la langue et l’alphabet, comparables à nuls autres dans le monde, en sont les témoins.
Les vallées de la Svanétie et le Touchétie sont blotties au pied de sommets tutoyant les cinq mille mètres d’altitude dont l’accès était protégé, voire bloqué, par des peuples combatifs tenant des centaines de hautes tours de pierre défensives.
Ce film remonte aux origines de la chrétienté avec les Assyriens et des monastères troglodytes du VIème siècle. Tbilissi, capitale hybride où des églises médiévales côtoient une architecture contemporaine, témoigne d’une révolution culturelle et d’un rapprochement avec le monde occidental.
Des régions autrefois imprenables se désenclavent depuis seulement une dizaine d’années. Les traditions tiennent bon cependant. D’impressionnantes transhumances défilent sur des routes vertigineuses… sur les contreforts du Caucase, la viticulture imprègne la culture locale; les ancêtres des Géorgiens ont inventé le vin il y a presque 8 000 ans ! Presque chaque famille fait sa propre vendange, ce qui en dit long sur les gigantesques festins ponctués de polyphonies et de célébrations chrétiennes entremêlées de rites païens autour d’icônes cachées là depuis mille ans.
Mais surtout… que serait la Géorgie sans la légendaire hospitalité de son peuple ?
Ce film est une exploration de la culture, de l'histoire, de la vie d’aujourd’hui et d’autrefois de ce que certains appellent « le plus grand des petits pays ».

Nicolas Pernot

Nomade des temps modernes, Nicolas Pernot est un baroudeur, photographe, réalisateur et conférencier.
Un invétéré voyageur, pour qui la véritable aventure ne consiste pas à se contenter des routes touristiques internationales convenues mais plutôt de tenter de s’imprégner des lieux et des cultures qui l’entoure... Quitte à séjourner des mois - voire des années - au sein des endroits et des populations qu’il y rencontre, et qui lui déclenchent ses coups de cœur : Copenhague, Riga, Izmir, Lahore… Puis de 2010 à 2011, il séjourne à Douchanbé, la capitale du Tadjikistan. De 2012 à 2016, il était basé sur une île au bord du majestueux Lac Baïkal en Sibérie. 
A présent, il est dans le Caucase, en Géorgie, puisqu’en ex-URSS ce pays rime avec « Paradis » !